La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Unique tout simplement …

Un paquet de cigarettes dans la main, le cœur dans ma poche caché sous un mouchoir, un peu comme une oubliette … Pourtant mes sentiments se baladent à l’aveuglette, je joue la vedette mais mon âme est plate comme une carpette tout comme moi, je deviens camuse … Alors je ne vais pas jouer la Marilyn Monroe, je suis juste Rachel Désir et au fait je désire encore trouver un bon éditeur. Je ne vais pas faire concurrence à Jane Birkin non plus, je crois  que le grand Serge n’aurait pas voulu de moi pourtant c’est fou ce que ses chansons ont égayé mes sens. Comme je le disais à mon amie tant que mes douleurs ne m’empêchent pas de rimer, tout va bien ! Je crois que la souffrance est devenue ma muse … Cela ne m’amuse pas, je vous l’assure. Ceci vous rassure ? Par contre ma langue elle, elle assure ! Tandis que mon bras droit lui ne progresse plus … Je ne sais pas ce que je vais en faire de celui-là ! Pas grand chose certainement tant que je peux encore écrire avec, c’est mieux que rien … Enfin il ne faut pas que j’abuse trop du clavier sinon il geint … Mon bras gauche prend souvent la relève mais il est parfois lymphatique. En tous cas je crois que je reste encore unique et dans le verbe et dans mes écrits.



15/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres