La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Voile de décence, des sens.

 

 

 

La nudité de mon esprit à demie servante, semi maîtresse, ange de mes mots, démon  de  maux, ce naturisme de ma conscience m’entraîne dans un autre univers où la patience me berce, un isolement de mes sens comme une œuvre abstraite, une peinture futuriste d’un angle de ma vie que je côtoie sans soumission. Sur le sentier de ma bataille, je me promène, l’ hémisphère droit en guerre avec mon hémisphère gauche. Mes neurones se querellent pourtant ils ne ressentent point de haine. Ce privilège de jouer ainsi avec la langue française m’opprime quelque peu. Cet engouement pour les lettres, cette intimité qui s’élève dans mon subconscient sans crier garde. Je suis permissive à toutes ses tentatives. Au gré de mes émotions, ma plume divague, gémit son encre, enfant sauvage  des intempéries de mon existence, elle dévoile ma migraine occulte, fille sage des mes sentiments en sursis elle s’écrie en poésie, navigue de vers en rime. Mes pensées esquissent sur une page blanche, une ombre que je nomme messie, mes si, mais si …

 

 

 

 



26/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres