La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Écrire du bout des doigts, aimer d'un rebord de lèvre, le souffle bohémien... Ma bohème, le soleil en bandoulière, aurore boréale sous ma paupière la prunelle d'une femme louve... Le souffleur de rêves m'enveloppe femme-enfant au vélin froissé. Un vol d'oies sauvages, la vie s'efface... À la craie blanche d'un vieux tableau noir s'égaie la larme du poète, bégaient quelques silences, balancier le papier buvard d'une écolière. Je te revois ma lycéenne lissant le banc des mômes de la rue. Le veneur de lune meneur de plume. La tristesse de la petite marchande d'allumettes brodeuse de trottoir. Des petits bruits de cœur, mendiants sur le parvis. Papier Carbonne les feuilles mortes, mes amours mortes farandole  d'une magicienne d'Oz. Si j'ose encore la rose... La peindre pour fleurir les jours moroses. Quai des brumes le sifflet lointain de l'Orient Express, ta main dans mes cheveux, la caresse d'un matin... Petit vaurien mon cœur reste ce bohémien coursier d'amour d'un long métrage. Le dernier galop mes mots rétro, effeuiller la page blanche, érotica la promesse des mots bleus. Des grains de beauté tâches brunes sur mes hanches...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

signature_1.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 artfichier_94307_5532152_201603093036660.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma prose libertine autant m’emporte le vent,

mes rimes d’autant vol au vent d’autan,

d’apprise de cœur,

bohème au vent coureur mes vers malappris professés par erreur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 artfichier_94307_5261665_201511050546178.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne suis qu'une fumeuse de gauloises,

 mon fusain sur l'ardoise.

  J'écris à ma façon, l'individualisme de mon cœur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 artfichier_94307_5270097_201511082228335.gif

 

 

 

 

 

 

 

Ruisselle violoncelle,

romance caressée

t’attend la jouvencelle,

sa tristesse détroussée. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Gif-Clock.gif


 

 

 

 

 

 

 

Le temps et ses caresses, nous frôlent ses murmures et un embrun de vie berce

nos nuits, ciel de lit,

lumière noctambule le cœur dentelle d’horizon.

Un voile de paix, du bout des doigts caresser la vie,

nos souffles en communion.   

 

Se meurt un peu de nous à chaque pas de vie...

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 artfichier_94307_5313306_201511283932108[1].jpg

 

 

 

 

 

 

Le temps est un rêveur à l'affiche du grand vent. 

 

 

 

 

 

àvoir.gif

 

 

 

 

 

 

 

L'amour est un bohémien, vagabond blanc  du temps. 

Tendre bohémienne la vie est une valseuse maîtresse d’une symphonie à quatre temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 artfichier_94307_5287574_201511160401635.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oser Joséphine,

j’ose et fine.

Osez,

osez-moi,

d'un doigt,

un grimoire,

page blanche,

tourne ma mémoire,

d'une main un au revoir,

oiseau sur la branche,

pleurs de rosée

ma prose s'endimanche 

fièvre d'encrier,

mes vers à la criée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 artfichier_94307_5256389_201511033724795.jpg

 

 

 

 

 

 

Ma bohème voyage,

 

un vol d'oies sauvages,

 

ganteline d'âge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Reggae-fatal..mp3
Ecouter cette musique tout en parcourant le site ( nouvelle fenêtre )