La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Un peu de moi ...

Un petit coin de temps ...



Aygo ?
Aygo ? :

Aygo... J'y vais !

Y a qu'à ! I go.


Il est là le bonheur.
Il est là le bonheur. :

Éden mon petit bout de vie tu es ce Noël blanc que je n’attendais plus.


Le berceau de mon fils a bien vielli ...
Le berceau de mon fils a bien vielli ... :

 

Le cœur déteint le secret de l’ivresse

sous la prunelle de la tendresse.

Triste sire ou joyeux comédien,

ô amour ! Combien de mendiants ont mendié en ton chemin

leurs lignes de la main.




Mon petit coin poétique.
Mon petit coin poétique. :

Mon orchidée c'est toute une poésie ...


Ben ...
Ben ... :

Zut alors !


Dans le jardin de mon petit Éden.
Dans le jardin de mon petit Éden. :

 

On n’est pas unique mais ensemble on est juste bien … Et tu restes ma perle rare.

 

 


Paris ! Parle-moi ! Paris !
Paris ! Parle-moi ! Paris ! :

 

Givre les larmes de Paris, solfège les sanglots longs sous les décombres du Bataclan …

Petit tambour guette le temps, somnole une guérilla … Un porte-à-porte sanglant ! 

 

 


Là où le soleil parle ...
Là où le soleil parle ... :

 

Demain le jour ouvrira ses volets

et sous les paupières entrebâillées du soleil le monde recommencera à vivre.

Si ce n'est que des heures incertaines

que l'on puisse palper peu importe tant que l'aurore bercera nos regards.