La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Alternance …

 

 

 

 

 

Simone Signoret.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Voyage au cœur de l’ange, filer la tendresse. De baies cendrées perle leur rosée silencieuse et courbée chapelet. L’airelle  frémissante pourprée d’insolence se recroqueville cocon doré. Se querellent la ménopause d’une prunelle et l’hirondelle d’un faubourg. Le grand V un vol d’oies sauvages, la tiédeur d’une louange ouvreuse du grand bleu … Joué à quatre temps un morceau d’adieu sur un rebord de lèvre, miséricordieuse  bohème  à pas chassé foule le vent. Une majuscule dernière virgule  se courbe le temps tzigane au mal d’un poème.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/pop_5289839.gif



09/05/2016
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres