La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Cœuréden.

 

 

 

 

 

 

 

 

hapNY-ba.png

 

 

 Á quoi rêve une aquarelle : http://aqua-reve-francoise.blog4ever.com/

 

 

 

 

 

 

Á l’abandon de l’hiver l’automne s’est déshabillé … Crin-blanc crinière au vent va de l’avant. La dernière horloge se confesse au grand vert démaquillé. L’avent a tant pleuré l’été indien … Tous ces chemins nostalgie de ficelle à la couleur ambrée des larmes du printemps. L’airelle et son filet de miel, rabat-joie est la plaine, son deuil de lange blanc escarcelle au firmament. Querelles d’amourettes, mouche sur la rouille d’un vélin les feuilles mortes s’animent sous la marquise. La brise chasse au loin les jours bohémiens, se recroquevillent courroucés le jasmin et un parfum de vanille là dans la paume de la main de janvier mendiant d’heures chaudes, de cerisier en fleur. Hirondelle orpheline, le grand V des oies sauvages a frôlé mon visage.   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/pop_5289839.gif



31/12/2015
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres