La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Domino.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dv-mendiante.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’aurore brassière d’amour tout contre sa poitrine elle songe au déshabillé du crépuscule quand de rouge flamboyant l’horizon se couvre. La veuve et l’orphelin aux draps de bitume cheminent main dans la main, dans la paume d’une menotte quelques miettes de pain pour demain et la tendresse en festin. Au lange d’un rayon de lune, elle s’invente un lit à baldaquin, sous le bal des étoiles les mendiants d'edelweiss. D’une nappe de givre s’habille bohème leur cœur se grisant d’un dé d’avenir. Au petit matin un doigt  d’amour et reprendre le chemin, une courbature dans le fond des yeux …

Et les aboiements de ce chien de temps hurlant à la mort roulotte contre corps.

 

 

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_3.gif



08/12/2015
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres