La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

L’automnal …

 

 

 

 

 

aquarelle.png

 

 

 

 

 

 

 

Automne jolie rousse à la frimousse de veuve confuse, tes feuilles libertines nous ramènent au pas de danse inachevé d’une ballerine. Malgré ta tristesse se griffonne une ivresse d’aquarelle où la vigne se chiffonne du premier rendez-vous jusqu'à la larme automnale ... La prunelle amoureuse et la main malheureuse la mousson berce tous tes frissons. 

 

 

 

 L'automne est une larme à laquelle la femme se refuse.

Prémices originelles au péché hivernal.

 

 

 

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_10_5289849.gif



20/10/2016
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres