La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

N’importe où …

 

 

 

 

 

ha3zjvd5.gif

 

 

 

 

 

 

Il y eut une nuit une larme d’envie, un whisky de parvis ponton. Le chaland  de l’ennui tes lèvres danseuses sous le Chablis. Aquarelle chagrine le vieux peintre et sa dernière caresse  pinceau sans chevalet. La bohème réverbère, une fièvre de porcelaine, une toile de verre, mon dieu c’est déjà l’hiver  … Le givre monte sa gamme en la mineur, baisse sa garde  le temps maraudeur. La grand-voile le blues sous les étoiles, ma prunelle communiante à l’infidèle potron-minet, ma Gauloise sur un rebord de vie et ce rêve ivre entrelacé à mes cils.

 

  

Mon vieux jeans rapiécé, blue-jean à fleur de peau le temps des cerises, l’avenir in vitro.       

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui j’avais envie d’écrire n’importe quoi pour n’importe qui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/290216001447791603.gifRachel Désir

 

 

 

 

 

 

 

 



13/05/2016
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres