La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

69 mots pour le dire.

Quand il se blottit au creux de mes reins.

Il devient puissant salpêtre !

Mon corps oublie tous les saints …

Mon âme impuissante

se laisse

étrangler par l’arête

de mes sens ! 

Mes  seins deviennent paysagistes.

Se dessine une aquarelle.

Où mille fleurs s’agglutinent

et y butine un essaim d’abeilles.

Eh seins soyez fiers

d’engendrer ma fièvre,

moi femme frêle !

Où plaisirs charnels

s’envolent à tire-d’aile …  

    



23/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres