La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Á la torture de mes maux.

 

Á mes je veux non exaucés.

Á toutes mes cartes postales non postées.

Á tous ces vœux enterrés.

Á mon âme violentée.

Á tous ces drames conjugués.

Á cette belle mariée oubliée.

Á toutes ses larmes révoltées.

Merci de m’avoir aimée,

laminée,

de m’avoir vécue

pour un seul écu.

Chaque matin je vous confie mon vécu.

Convaincue de ne pas être encore vaincue.

 



14/07/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres