La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonne nuit.

 

 

 

Le page d’une page carambole une page blanche.

Cabriole d’une plume et d’un sobriquet d’encrier.

J’entends mes mots crier.

Ils apostrophent leurs lignes, les lettres à l’étrier !

L’alphabet décimé !

 



27/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres