La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Á ma plume affamée …

 

hebergeur d'image

Dans mes draps, en nage,

j’ai vu partir l’irréalité …

Dans mon lit en cage,

j’ai senti mourir la liberté.

Dans ma nuit ensorcelée,

j’ai laissé s'enfuir une âme.

Dans mes rêves déracinés,

j’ai du vivre une autre histoire.

Dans mon verbe désorienté,

j’ai su crier des mots désordonnés.

De ma verve épuisée,

j’ai pu écrire quelques larmes rimées.

 



04/05/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres