La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Á quatre temps ...

 

c9c418db

 

 

 

En avant en arrière,

l’insolence du temps,

à droite en travers,

je n’ai plus vingt ans !

Je les récite un court instant

En amont en aval,

elles étaient là mes trente années !

En recto en cavale,

une décennie ça s’oublie …

L’ivresse d’un berceau,

la tendresse d’un hameau,

la tristesse d’un ghetto,

tout ça, ça se vit !

Ici mes cris de nouveau né,

ils étaient écrits …

Sans faire de bruit,

ils s'en sont allés

Par là mes quatre dizaines,

elles me sont infidèles …

Elles filent comme l'éclair

vers ma fière cinquantaine !

Elles sont en apnée mes jeunes années !

Mes printemps s'enchaînent.

Je ressemble à mon père …

J'éprouve de la peine, mère !

La genèse en retrait,

ma vie au galop,

j'ai brisé mon rétro !

La bouche aux aguets,

le cœur en étau,

je prends le métro …

Encore un tango,

dansé au trémolo,

c'est le renouveau

d'un autre ego !

 

  



27/04/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres