La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Éclosion.

 

Une caresse de bohème

 

comme un poème,

 

une entrée des artistes

 

par la porte de devant

 

pas besoin d’issue de secours,

 

je rentre dans mon cœur

 

pour lui écrire je m’aime

 

le chanvre de la corde

 

ne brûle plus mes mains.

 

j’ai mis

 

sous scellées

 

à ce jour

 

la clef

 

de la serrure

 

du bonheur

 

et demain …

 

Juste quelques fleurs

 

hachurant une page blanche,

 

de quelques mots d’ange

 

accrochés à une branche

 

j’entends la louange.

 

Un rêve morcelant le temps

 

inaccessible couleur

 

d’une interminable douceur,

 

tu m’appartiens à présent,

 

cœur de bohémien,

 

tu resteras beau et mien.

 

Un filet d’or s’endort

 

et l’encens de mon corps

 

se répand,

 

juste quelques fleurs

 

et un cœur d’enfant,

 

quelques vers de douceur,

 

mes rimes dans le vent.

 

 



27/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres