La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Âme de chacal !

 

J’ai la migraine, graines d’esprit solitaire. Mes mots me mortifient, je suis leur crucifix. Cette chose austère qui me lacère se nomme cancer de  vie.  Vestiges d’inconscience, vertiges de conscience d’un verbe imberbe, ma verve avocate  de paroles muettes se fait vierge marie et dépose son aumône sur l’immaculée d’un sans oubli. Mon sang oublie mes veines et les empoissonne de l’encre de mes yeux trop importuns. La fatigue des maux m’empoigne et sera mon tombeau. Je regarde le ciel, il est magnifique, d’un bleu imaginaire, des filets blancs le blasphèment alors je me dis pourquoi y-a t’ils des traînées noires dans ma tête …



31/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres