La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La matrice.

 

 

 

20190206_153400.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Le ciel se démaquille, un lointain déshabillé… Un parfum sauvage, brouillard et bas résille, des pas de semelles lèche-campagne... Du bout des doigts, un reflet bohémien s'adonne à apprivoiser le silence des souvenirs. Cadence noctambule, des heures moribondes ne reste plus qu'un funambule passeur de lunes. Solstice d'ivresse ta main sur la poitrine, émerge salvatrice narratrice la mélancolie.     

 

 

 

 

 

 

 

 

Rachel https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/artimage_94307_3202417_201102053557323.gifDésir


 



07/02/2019
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres