La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Le roulis de la vie.

 

 

Soubresaut de misère, la dernière goutte d’eau salée caresse la soie de son mouchoir. Hélas, il est bien trop tard pour rapiécer de taffetas  son histoire. L'avenir d’argent  qu’elle s’était inventé, un soir d’orage … Quand les volets  de bois laqué claquaient contre les pierres de taille de la maison familiale, gifles aléatoires de sa mémoire. Virevoltent, baisers et révolte de lèvres, elle mordille le lobe d’une oreille sourde, otite de croissance. La tempête ondoie, on doit faire face malgré tout … C’est marrant, elle porte le blue-jean délavé de son adolescence  pour se faire croire qu’elle se cherche encore, une peite crise de puberté, une pièce  aux fesses de son vieux jean usé …  Un portrait au feutre grossier, une carte d’identité  floue, son portefeuille au cuir tanné, elle traînasse …  Bouvière, sa gibecière sur le dos, la migraine comme une épine dans le pied, un ongle incarné, le pas de danse haletant, elle valse au tempo scélérat … 

 

  



03/12/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres