La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Comme convenu.

fotolia-214504497-subscription-monthly-m-1_orig.jpg

 

 

 

 

 

Si écrire c'est l'être alors pourquoi ne pas être... Je suis comme un robot en panne devant ta peine. J’effeuille la marge, je souligne en rouge des mots invisibles, filigrane d'un hologramme, la fugue de la page blanche c'est comme un voilier sans la grand-voile.

 

 

 

J'ai le p'tit bidon de la ménopause alors au flegme français du petit bidon marital rien ne s'y oppose. 
 
 
Je n'ai pas peur du sang mais de l'amour ; de ses peines qui s'y déversent.
 
 
Un petite tache d'encre,
infime,
pointe fine,
au stylo bille...
Alors je rends mes billes. 
Rachelhttps://static.blog4ever.com/2006/01/94307/290216001447791603.gifDésir


10/03/2020
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres