La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Refuge.

 Tumulte..jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partir à l'automne quand la rose s'étreint avec les silences. Comme un soldat abandonné le va-et-vient de nos draps nus, soliste de solitude. L'aumône d'une larme et cette lettre jaunie que le temps n'attend plus. Divine orpheline la balade d'une rue où ta main n'est plus. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/Boh--me.gif



15/08/2020
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres