La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bergère de mémoire.

10491066_728738600553316_5882068910385185009_n.jpg

 

 

 

 

 

 

Caracole une valse folle

 

d’abeilles frivoles

 

d’un cœur monotone.

 

Une branche d’automne

 

sarment  de vigne dénudé

 

où se niche un serment  oublié.

 

Goûter au fruit automnal 

 

des murmures de la vie égouttée.

 

Perlent des gouttes de rosée

 

de l’âme sous l’aurore gelée,

 

caressant givre

 

de larmes embaumées,

 

et vient s’échouer

 

un temple esseulé

 

à ses pieds.

 

Dans la paume de sa main,

 

péniche au lointain

 

s’ambrent gamins

 

des souvenirs

 

au triste sourire

 

posé sur les lèvres.

 

L’aumône de soupirs

 

sur  sa bouche sevrée,

 

se voudrait apaiser

 

une brume matinale

 

d’un temps baptisé.

 

 

Pour faire ces quelques pas sa main dans la tienne, le rêve en conquérant d'une terre nouvelle sera fervent valet de ton cœur entrebâillé.

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 



13/11/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres