La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bohémienne.

 

 

COAFFC~1.JPG

 

 

 

Garder l'amitié entre ses mains comme un matin mendiant, comme un chant qui revient, lignes de la main. Comme une rose amante qui se fane au vent d'un été indien que nul lien ne retient. Grimer un cœur en son chagrin  comme un enfant malade vous tend la main.

 

Brûle un cierge au lointain,

du bout des lèvres un baisemain,

l’adresse d’un demain,

que nul parchemin

n’efface les lignes de la main

d’une bohème en chemin.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



23/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres