La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Ballerine.

 

 

maud.jpg

 

 

Prends ce que la vie te donne drapeau blanc ou soleil, drakkar ou rempart  mais prends tant qu’elle te donne. Les abeilles paresseuses s’endorment telles des danseuses dans un ballet d’hiver quand la brise les berce. Des nuées silencieuses s’abandonnent sur la grève du cœur et le silence des dieux, d’une alcôve  d’innocence se fait fleuve. Les psaumes d’une fleur montent gracieux vers tes yeux qui écoutent et entendent le parfum de la vie. Le temps d’une aumône cueille les larmes du saule pleureur, qu’elles soient en toi la source du bonheur. L’oiseau blessé sait panser ses plaies dans le ciel, bleuet.  Petits chaussons aux pieds danse la liberté, d’un rêve fais ton soulier. 

 

 

 

 

 

* Photo prise dans un pays très éloigné mais venant d'un cœur ampli de tant de bonté que la vie y bourgeonne sans se poser de question.

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



16/08/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres