La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bon dimanche.

 

Poète, mendiant d’amour,

 

s’éclaire d’une luciole

 

pour faire rimer sa plume.

 

Quand se meurt sa chandelle amoureuse,

 

l’espoir d’un soir,

 

d’encre de velours

 

devient veuve joyeuse.

 

Yeuse de quelques vers,

 

d’une page blanche

 

s’anime un poème rêveur.

 

s’estompe l’hiver

 

d’un cœur.

 

Carambole

 

mon verbe charnel,

 

ma verve, pastourelle

 

mielleuse

 

givre, doucereuse

 

un quatrain éternel.

 



04/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres