La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonjour !

 

 

 

 

 

  

Le temps d'un poème.


 

L’ivresse des mots emporte l’âme des maux.

 

Sur la pierre tombale de ma poésie,

 

je graverai ton visage.

 

Ma muse, corps de vie,

 

tes mille voyages m’éparpillent

 

entre sentiments et nudité.

 

Je croule sous le brouillard de ta pitié.

 

Sur tes ailes d'ange j'écris ton non, liberté !

 

Tes lèvres me murmurent

 

un timide message.

 

Entre les seins de ton hameau,

 

je réchauffe ma main.

 

Mes pensées si sauvages

 

font naufrage au creux de ta croupe sage.

 

Je m’abandonne, le sang de ma plume

 

se déverse, mon encre de courage

 

s’amarre sur les berges de mon destin.

 

Mes rimes me donnent l’envie d’être enfant de bohème.

 

Je divague sur les chemins d’un monde de vauriens jusqu’à plus  faim.

 

 

 

 



25/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres