La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonne nuit !

 

La nuit étale son voile,

 

dénudée,

 

elle berce en silence l’absence.

 

Réfugiée,

 

elle pleure en cadence,

 

vers l’aube apeurée.

 

Sur ses ailes dorées,

 

un ange s’endort,

 

une mèche blondie

 

d’un rayon de lune.

 

Le cœur au dehors,

 

voguant sur des dunes,

 

d’un battement de cils,

 

un papillon noctambule

 

butine les étoiles,

 

une plume pour panser les cieux,

 

soupirs du bon dieu,

 

les traces de ses yeux.

 

 

 



07/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres