La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonne nuit.

 

 

Et les nuages tourbillonnent comme un chagrin d’été. Quelle est lourde ma besace ce soir … Je me sens escargot … La lune me rend grâce et les étoiles m’offrent leur merveilleux bal. Un avait clandestin au creux de ma mémoire, je crois que c’est la migraine de l’âge.

 

 


 



30/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres