La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Lettre ouverte.

J’écris sur un rayon de lune.

Une lettre à la lune,

je veux que son ami pierrot me prête sa plume.

Je déposerai ainsi mes larmes de plume.

Une nouvelle voie lactée verrait alors le jour.

Mes pleurs deviendraient des gouttelettes d’or

Innocentes et infantiles seraient mes rimes.

Car mon encre n’est pas toujours docile mais la lune l’ignore.

Voilà toute mon infortune mon encrier déborde d’amour.

Sans l’accord de ma plume, il s’endort débordant d’amour.

 



16/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres