La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonne nuit ...

 

 

Ma plume s’endort, la mine triste.

Ma main infidèle, serre son poing.

En villégiature, loin de n’être point

en vigilance vis à vis de ses absences.

Mais surmenée, sans bagage,

elle part en vacance,

cela lui procure du bien être,

pour un soir, peut être

un peu égoïste.

 



18/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres