La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonne nuit !

 

 

Cerf volant et petit enfant volent au vent merveilleux d’un conte d’antan. Où les princes charmants charmaient encore leur princesse, troubadours sous balcon fleuri. L’auvent  d’un autre temps, parfum de fleurs sous la jarretière de la jeune mariée, deux cœurs enjoués  osaient encore jouer à la marelle, un pied levé et la main vers l’éternité ! Où vivons-nous à présent, la fée carabosse a perdu ses trente six carats …

 

 

 



03/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres