La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonne nuit !

 

 

Aime même blême mais aime !

Aime la rose éclose sur le bord d’une lèvre.

Aime l’indigent et sa lèpre.

Aime l’orphelin sur la berge d’une rivière.

Aime l’enfant, la larme à l’œil devant le sapin de Noël.

Aime le mendiant la goutte au nez, sans oreiller.

Aime tes années comme un nouveau-né.

Aime les rides de ton aîné, ses cheveux sans henné.

Aime le sourire d’une jouvencelle.

Aime le malade qui te tend sa  main.

Aime le matin comme un refrain.

Aime chaque soir comme tu dis au revoir.

Aime de la première aube au dernier crépuscule.

Mais aime comme tu aurais voulu être aimé.

 

 

 



14/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres