La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Brave femme !

 

 

Je t’offre

 

ces quelques fleurs amères

 

au parfum d’éther …

 

En somme

 

Tu ne vaux  vraiment pas grand-chose !

 

Tu m’avais dit tant de choses …

 

Tu as la peur dans les tripes !

 

Tu as la  lâcheté dans une main !

 

Des cicatrices sur ton destin,

 

c’est malsain !

 

La bête du Gévaudan

 

n’a guère plus de dents …

 

Pour moi autant

 

en emporte le vent d’autan !

 

Tu n’as plus de temps !

 

Moi je n’ai

 

pas choisi

 

d’être ainsi

 

souvent meurtrie …

 

Évanouie

 

tu me vis.

 

Tu as fui …

 

Pas sympa

 

la nana ,

 

fallait pas

 

faire semblant

 

tu t’es parée de blanc.

 

Il neige à présent !

 

Jamais plus le seuil de ma porte tu ne franchis.

 

De demain il n’y aura plus, je t’affranchis !

 

 

 

 

 

 



23/05/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres