La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Cabriole !

 

 

 

Un poème de bohème

pour évacuer la peine,

sans en-tête,

juste un petit air

dans la tête,

pas de quoi en être fier,

pas de beaux vers,

juste quelques rimes à l’envers,

verlan, vers l’an passé,

sévère

ses vers

rescapés,

un autre univers,

un monde austère,

au peuple de guerre

et de misère,

aux mitrailles amères,

à la poésie éphémère,

une bouteille à la mer,

une prose au cimetière,

comme une partie de jambes en l’air

à la conscience écartelée,

comme un proverbe prolétaire

à l'entrecuisse écervelé.

 

 



05/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres