La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Chaire d’un requiem.

10250262_619866798107164_6758138269866132276_n.jpg

 

La vie c'est comme un mouchoir elle se mouche quand tu pleures. 

Aujourd’hui j’ai rendez avec un cœur,

avec des fleurs,

avec mes pleurs.

Sous le souffle du temps la voile de nos aurores perdues se gonfle. Un trois-mâts de bohème dérive dans l’azuré, ses ailes céruléennes déployées comme une infidèle flirtent avec les étoiles. Goélette et goéland, larmes au vent, sombre une gondole à Venise, fouissement  de lange sans aviron.

Les arpèges  aux poussières de lune d’un éternel violoncelle voguent, et déferlent les vagues de cordes blanches, solfège des cieux.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



15/06/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres