La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Chapitre.

 

10412005_1452934911638932_1413814117238409342_n.jpg

 

 

Le cœur écrit, main du temps, compresse de l’âme des caresses immolées.  

L’âme tisse la cordelette, petite ange de ton regard ambré  s’estompe une chanson d’automne où une roseraie sous le soleil courbatu se meurt bourgeons court-vêtus.

 

S'effeuille la femme rose des sables,

l'égraine le temps portefeuille des heures.

Que nulle n'aie l'illusion  d’être fleur éternelle

d’un pêcher  charnel, 

d’un péché de vigne

où la vie s’incline,

lignes de la main aumônière du temps. 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 



21/07/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres