La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Coffret d’intimité.

1003341_484843138276198_2069632721_n.jpg

 

 

De combien de plaies d’hiver me faudra-t-il m’emmitoufler pour trouver la paix du gris de mes cheveux … Il m’a fallu tant de fil pour tisser ces quelques bouts de laine dans le cahier des charges de la vie. J’ai traversé tant de champs de blés, mes cheveux d’enfant au vent, une mèche blonde déguenillée sur le front, va-nu-pieds sur les chemins du monde. Combien de feux follets  éclaireront  encore le métier à tisser de mes nuits ? De tant et tant de rosée givrée et d’herbe gelée, d’engelures à mes pieds,  je me suis déliée, déliée  de ces combats, la misère au cœur, ainsi soit-il … J’ai puisé au plus profond du puits des jours, menottes aux poignets, des heures égorgées. J’ai grappillé les lettres du verbe aimer sans jamais ne pouvoir l’écrire en entier. Les lèvres égratignées par l’envie d’embrasser comme on respire l’effluve du premier baiser, la rose abandonnée à la boutonnière du jardin d’éden.  L’écharpe des années sur le bout du nez dans le brouillard de mes journées, je ne sais plus prier, de pépins de pomme en   poire épluchée,  fruit d’été blet.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 


 

 



27/11/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres