La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Coquille brisée, joyeuses fêtes de Pâques !

Jusqu’au bout du chemin carillonnent l’amour et le destin. Jusqu’au bout de la vie vibrionnent les sentiments sous tunnel ou en amant présent. Dans ma musette, une rose muette m’accompagne et parfume ma guinguette. Ses pétales dans ma main sont les plus belles valses de Vienne. Ma robe de bal est de coton et de dentelle, elle danse à l’infini, firmament éternel. La lune et les étoiles me convient au ballet du ciel. Leurs courbes sont éphémères sans regret charnel.

 

 

 



31/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres