La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Corsage oublié.

FEMMES~1.JPG

 

 

 

Ses lèvres se sont endormies

 

sous la pluie,

 

baiser de nuit.

 

Sonate de bémols,

 

larmes d’automne,

 

peine inachevée,

 

couche grivoise

 

ne fut aimée

 

que d’un rêve inanimé.

 

Un linceul

 

lange de bourgeoise,

 

un reflet de lune

 

égayant le deuil

 

de ses cheveux argentés.

 

Aux quatre chevets de lit,

 

un cœur alangui,

 

un bruit de reins

 

déchirement d’un drap,

 

un drain de temps,

 

las,

 

un tremblement de seins,

 

la dentelle jaunie,

 

la caresse bohème

 

qu’oublie une main.

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 

 

 

 



17/09/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres