La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Courrier du cœur.

 

 

 

Mes yeux dessinent en filigrane le portrait d’une grande dame. Sur son front le sceau de l’amitié, je crois bien qu’elle te ressemble. Je dépose à tes pieds une gerbe au doux langage de l’éternité. Je t’offre ces quelques fleurs, fusain de mon âme, la rose et le jasmin embaument mon chemin.   Á chacun de mes pas qui me guide vers toi, s’ouvre en corolle la sérénité dans le vert de mes prunelles. Je m’éveille en silence, sur tes paupières encore endormies à cette aurore, se pose mon regard sur le rebord de tes cils.  Elles papillonnent, langage de cygnes  sur le lac de la vie.

Ton amie, Rachel Désir.



29/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres