La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Du bout de ma prunelle ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une larme ombrée se tarit  quand tu souris. Mes bisous se jouent  de tes joues de lait. Loin de ta prunelle, ma vie  à demi orpheline, demoiselle de dentelle mamie parapluie …  Sous l’ombrelle d’un petit bout d’un nous je me recroqueville petit rêve de vie … Petite graine de ma vie blottie dans la paume de ma main  roulotte de ta menotte.

 

 

Quatre mois un petit refrain joué du bout de tes doigts, en mon cœur une sonate de vie.

 

 

La vie est une môme qui vous fait la moue puis l’amour.

 

 

 

 

signature_1.gif

 

 



28/11/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres