La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Fébrile.

 

 

68354914.gif

 

 

Une lettre à la vie pour lui dire que je l’aime même si dans ses nuits je m’enlise. Douleurs diurnes, menottes au cœur, serrure à l’âme,  Vésuve de larmes et château fort, sonne le clairon meneur, raisonne le sommelier du temps, goûteur de sève …  Clef des veines, elle est virtuose, vire tu oses, femme blême, vipérine tes écailles sont ma robe de satin et dans tes yeux le ciel du marquis de Sade.  Une caresse sous mon pull-over, le couvre feu, et mes reins se cambrent  souffle volé, veuve noire, ange bleu.

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 




08/09/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres