La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Glacis prétentieux.

 

d7d7a89f.png

 

 

 

 

 

Échancrure  l’aube se dessine danseuse crénelée ambrée d’un soleil à demi sevré … Le potron-minet jongle avec désinvolture dans l’ombre paresseuse de la lune. Les derniers blés se sont couchés, chantonne la  blondeur  de leurs épis, veuve éprise de la rosée défunte sous le corsage givré des nuages frontaliers. Quémandant l’aumône de quelques cèpes de vignes la rose furtive s’apitoie du jardinier poussif flagellé par la lourdeur du drapé automnal.  Maroufle le souffle estival brame, épouse apeurée la main du vigneron  carillonne  premier chant des vendanges. Le raisin aumônier baptise d’hydromel, glas silencieux,  le pénitencier de l’été, psaume de l’enfant et la mère, liturgie du fruit et du vin.           

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 



09/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres