La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Humeur incertaine ...

 

 

Avec ma plume, volent les souvenirs éteints, tout s’envole les phrases et mon destin ! A l’autre bout de l’hémisphère chuchote  une goutte d’encre, jaunit une feuille de papier, une vierge est née à la pointe de mon crayon … Pitié n’entachez pas  l’immaculée conception de si beau chapitre que je n’ai pas encore écrit … Elle naîtra  dans une robe blanche, l’aube du  dernier vers, crissera sous la craie, le point final. Lettre après lettre, s’estompera l’écrit fatal. Consonnes et voyelles dessineront  le verbe, perlera le sang du poète alors je disperserai les cendres moqueuses de mes larmes fugueuses.        

 

Excusez-moi mes chers lecteurs d’avoir écrit du n’importe quoi ! Mais ça fait du bien parfois ...

 

 



08/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres