La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Il en reste si peu …

 

Il s’en est  allé le cœur dépouillé et l’âme en haillons, l’ivresse des profondeurs, malaise de runes … Il avait les yeux si clairs, papa, le suicide au bord des entrailles. Maman disait que dans ses iris translucides, on voyait défiler ses souvenirs … Il était si pâle, sa jeunesse, la fièvre de l’âge avait déjà gravé sur son visage de nombreux sillages. Humble apprenti du tissage de la vie, devenir chiffon fut son vœu, le drapeau blanc du Titanic.

 



27/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres