La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Joug d'ivresse.

 

 

 

 

grain d'ivresse.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur les lambeaux du temps aux chaînes de tes angoisses… Tous ces bénisseurs de boniments ne voient en tes yeux que disgrâce et malveillance pourtant il serait infâme d'éteindre ta chandelle. S'effeuille la larme au souffle de l'autan... Un bruissement de paupières, requiem bohème inachevé, une symphonie sur les lèvres, des mots d'amour innocents voltigeurs d'un brouillon. Tous ses gestes te reviennent, le banc de guingois à la traîne du temps, ce voile blanc où incertaine s'étale la vie. L'étal des souvenirs comme un cœur ivre…         

 

 

 

 

 

 

 

 

Ailes d'amour,

strass d'un soir,

brouillon de larmes.

 

 

 

L'eucharistie,

immortels draps de soie

 aux caressses oubliées.

 

 

Chiffonade de velours,

mains tremblantes,

papier carbone doublon d'amour. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_10_5289849.gif

 



12/05/2020
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres