La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

L'ombre du passé.

 

 

Orgues.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Je t'ai perdue dans la fumée de mes alcools, mélancolique girl forever. Alcôve tremblante au chevet de nos aubes, balayer le solfège, deux ou trois notes de porcelaine. Le grime de nos draps de soie, pourlécher nos angoisses d'une lèvre aguichée et se perdre dans l'indifférence.  

 

 

 

 

 

 

 

Inspirée par les orgues de Bort les Orgues, un souffle de Barbarie.

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/Boh--me.gif



26/02/2020
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres