La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La fleur de mon mal.

 

 

 

075uee7j.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est dix heures

sur le cadran

de notre premier matin,

mon ive …

Tu es mon ange dans son écrin

où l’aurore s’étreint

avec la rosée de notre chemin.

Mon amie,

ma rose blanche,

ma mie,

ma muse.

Musique nue,

sous tes octaves

je vis en villégiature,

pampre.

Il est treize heures …

Sans le solfège de tes hanches,

je trôle. 

Mon amie,

ma mie,

ma muse,

ma rose pourpre,

mon cyanure.

Il est  vingt heures

sur la môle

de notre dernier soir …

Éclats d’obus en mon cœur,

le temps

où la nuit  s’étreint

avec les larmes de notre chemin.

Tu es ma page nue

sur les lignes d’une main.

Mon amie,

ma mie,

ma muse,

ma rose noire,

ma sclérose.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



29/03/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres