La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Papier à lettres ...

 

 

iggowi0o.jpg

 

Lettre à Élise,

 

 quatre notes sur un piano,

 

sol,la,si,do,

 

je prends ma guitare

 

et je m’envol.

 

Moi l’hirondeau

 

je te vois en flou.

 

Partir au loin

 

est-ce plus fou ?

 

Un berceau vol

 

au-dessus d’une gare.

 

Ça fait longtemps

 

que le loup-garou

 

a quitté notre histoire.

 

Mes rêves d’enfant

 

ont fait naufrage

 

regarde les

 

appuyer au comptoir 

 

de la salle à années.

 

Cela fait

 

une éternité

 

que papa

 

a quitté

 

son veston,

 

son vespa,

 

a oublié

 

vos balades d’été.

 

Á pas chassés

 

s’engrangent

 

tes souvenirs,

 

des vieux

 

au creux

 

de ta mémoire,

 

des rires

 

au fond

 

d’un tiroir.

 

Une silhouette

 

c’est chouette,

 

on peut toujours ...

 

Oui on peut toujours,

 

lui écrire

 

je t’aime

 

mais

 

elle n’entend pas

 

le bruit

 

de ma plume,

 

ou

 

l’écho

 

de mes maux,

 

jeux

 

d'abysse d’un encrier.

 

Je,

 

oh pardon

 

j’ai

 

tant crié

 

un amour illettré !

 

Quelques pages

 

à la criée

 

d’innombrables jours,

 

les témoins

 

aux enchères

 

de mes lignes aguerries

 

d’ une chaire nourricière

 

en mon église.

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 

 

 

 

 



02/11/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres