La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La lettre.

 

 

20171221_081236.jpg

 

 

 

 

Il est parti ce matin, dans cette vallée profonde la larme immigrée, vagabondent entre ses mains les caresses à son chien. L'infidèle maîtresse de vie a glissé dans sa poche le billet blanc... En partance vers la tendresse de l'ange, fouettant son visage la mousson du dernier âge. Sur la route des astres au péage du cœur hivernal frémissent impatients les mots doux de son enfance. Vigilance orange au bord de la lèvre s'effeuillent ses premiers baisers, la prunelle cinéphile un vieux noir et blanc défile, migraine de strapontin.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rachelhttps://static.blog4ever.com/2006/01/94307/097242001443208434_5149629.gifDésir

 



21/12/2017
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres