La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit ...

 

 

Je songe à ce matin où  je me posais cette question à laquelle je voudrais une réponse : « Peut on-rester éternellement poète ... Dans la misère d’âme comme dans le froid du désespoir … Comme des mendiants au porche d’une grande rue … »

 

Tombe la nuit

sans bruit.

Rampe un chat gris.

Coule la vie.

 

 

 



14/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres